Projet pédagogique

Le projet éducatif du réseau officiel subventionné cautionne les valeurs reprises dans les décrets du 24 juillet 1997 sur les missions prioritaires de l’école et du 14 mars 1995 relatif à l’école de la réussite.

Il entend défendre, dans le respect et la tolérance, une école communale ouverte à tous, respectueuse de toutes les conceptions philosophiques et idéologiques, proche du citoyen, centrée sur le développement et l’épanouissement de l’enfant.

1. Une société démocratique, au service de l’Homme, respectueuse des choix de chacun, dans  le respect de l’autre, qui refuse tout processus de marginalisation et permet la participation à la prise de décision.

2. Un être libre, responsable, solidaire, autonome, tolérant et respectueux des particularités et des choix de chacun, ouvert au changement, il sera capable de se remettre en question et de faire des concessions. Il contribuera à l’épanouissement des autres tout en se réalisant pleinement.

3. Une école pluraliste parce que voulue par une société garantissant la liberté des consciences.

4. Une école épanouissante qui participe sans réserve à l’action d’éducation globale et contribue à l’intégration optimale de chacun.

5. Une école responsable qui :

  • assure une formation solide, des savoirs rigoureux, un soutien permanent
  • prépare le citoyen à assumer efficacement ses responsabilités professionnelles et sociales
  • permet à chacun d’être et de devenir, de se réaliser par le développement maximal de ses potentialités.

6. Une école patiente qui tient compte des rythmes et des acquis de chacun et sait attendre et faciliter les maturations nécessaires à tout apprentissage.

7. Une action qui favorise le dialogue, organise le débat et s’enrichit de la confrontation des points de vue.

  • par la reconnaissance du droit à la différence
  • par la pratique d’un pluralisme réel et l’exercice d’une neutralité active
  • par la participation de tous les partenaires sociaux de l’éducation.

Pour le pouvoir organisateur,

Le projet pédagogique de l’école

Un projet, pour être réellement éducatif, doit avoir des répercussions directes et quotidiennes sur la vie scolaire.

Les intentions, les buts et les valeurs étant clairement exprimés dans notre projet éducatif, il nous reste à définir les options pédagogiques et les choix méthodologiques permettant sa mise en oeuvre dans nos écoles.

Il tient compte de l’évolution récente en matière de sciences cognitives et de psychologie de l’apprentissage.

Il se veut un référentiel, un outil de repérage pour que notre école continue à progresser vers une école de la réussite ambitieuse pour tous.

Il opte pour la capacité de l’école à éduquer chaque enfant et à l’amener à maîtriser les savoirs et les compétences de base nécessaires à son émancipation sociale.

REUSSIR L’ECOLE C’EST :

  • REUSSIR l’enfant citoyen dans sa vie d’aujourd’hui et pour demain
  • REUSSIR l’équipe enseignante solidaire et responsable
  • REUSSIR la communauté éducative en harmonie avec son environnement

Ainsi chaque équipe aura pour chacun des enfants qui lui est confié la meilleure ambition, tout en tenant compte de ses rythmes propres dans la perspective de la faire évoluer vers la maîtrise des savoirs et des compétences nécessaires à son insertion sociale et à la poursuite de ses études.

Pour cela, elle veillera à organiser une continuité pédagogique de 2 1/2 à 12 ans en pratiquant la différenciation des apprentissages sur base d’une véritable évaluation formative.

Priorité sera donnée à l’organisation en cycles fonctionnels ( à différencier des structures organisationnelles de l’école ).

Un cycle est défini comme un ensemble d’années d’études géré par une équipe d’enseignants solidaires et co-responsables, à l’intérieur duquel l’enfant parcourt sa scolarité de manière continue, à son rythme, en ayant pour lui la meilleure ambition.

Une véritable pédagogie partant du vécu de l’enfant, de ses besoins, de ses préoccupations, en équilibrant les moments collectifs de classes, les moments de groupes ( ateliers, groupes de besoins, d’intérêts, …) et les moments d’individualisation permettra la transmission ou la construction des savoirs et des savoir-faire dans la perspective de l’acquisition de compétences.

Le Conseil de Participation,